btn_reservation

fleuris

plu

btn_ident

btn_pacs

famille

btn_boules

newsletter1-sombre

bouton_transport-sombre

meteo-meyrargues-sombre

Accueil -> Découvrir Meyrargues -> Histoire et patrimoine -> Histoire de Meyrargues -> Une fresque d'histoire au magasin "Leclerc"
Une fresque d'histoire au magasin "Leclerc" PDF Imprimer Envoyer
fresqueDepuis quelques jours, cialis les clients du magasin Leclerc à la sortie Nord de Meyrargues peuvent observer une fresque qui retrace les grandes étapes de l’histoire de l’établissement Barbier Dauphin où l’enseigne s’est installée, case une usine qui a marqué l’histoire de la ville.
L’entreprise Barbier & Dauphin, qui porte le nom de son fondateur et de son neveu, est née à Lambesc en 1869. Elle est spécialisée dans le concentré de tomates à l’origine, puis elle développe d’autres préparations (marrons, fruits,  légumes, etc.) Elle gagne des marchés et construit son deuxième établissement à Meyrargues en 1935. Ainsi, l’usine est proche de la plaine agricole d’où proviennent ses matières premières et aussi des gares ferroviaires de Meyrargues qui est une commune particulièrement bien desservie.
Pendant les années cinquante et soixante elle connaît un réel succès en diversifiant ses productions de conserves et de plats préparés de qualité et en utilisant ses origines provençales pour sa communication (Barbier Dauphin, le fin du fin !).  Au début des années soixante, les 1000 habitants de Meyrargues ne suffisaient pas à fournir les 600 emplois de l’été, et les salariés, surtout des jeunes femmes, venaient de tout le Val de Durance.
Ce succès attire la multinationale Colgate (1963 – 1980) qui modernise l’usine. Mais l’entreprise rate le tournant du congelé et du retour aux produits frais et c’est le déclin du site qui arrête ses activités en 1987.
Le site est resté friche industrielle pendant plus de vingt ans avant de devenir le magasin Leclerc. A la demande de Mireille Jouve et de son équipe, il a été prévu que des éléments de mémoire et d’histoire permettent aux Meyrarguais et aux passants de reconnaître cette histoire. C’est chose faite avec la fresque.
Rappelons que nous disposons aussi d’un livre : Brun (Francis), Mioche (Philippe), Barbier Dauphin, une industrie du terroir provençal, 1868 – 2007, Mirabeau, REF2C, 2008, 25 €, disponible en librairie et à la mairie et d’un film qui rassemble les témoignages des anciens salariés : Brun (Francis) & Mioche (Philippe), Adieu à la tomate. Une histoire de l’usine Barbier Dauphin à Meyrargues  (2012) que l’on pourra voir dans la nouvelle médiathèque de Meyrargues.
 

Se connecter